Cougars

En terre par exemple, le phénomène des femmes cougars ne choque plus. Plus encore, derrière le qualificatif récent de cougar (pénétré dans le Petit Obu en 2012), des siècles d' attirance réciproque entre gonzesses mûres et jeunes gens nous contemplent. Selon Mme Alarie, la fascination pour la « gonzesse cougar » telle qu'on la dépeint dans la culture populaire s'explique parce qu'elle bouscule plusieurs standards sociales.

Aux Etats-Unis, les charmeuses d'âge mûr, appelées cougars, du nom d'un félin prédateur, sont même devenues à la mode. Une gonzesse qui fréquente un bonhomme moins mûre est directement vue comme une manipulatrice, quelqu'un qui cherche uniquement un « sextoy humain » alors que dans 95 % des cas les sentiments sont sincères, je le constate avec les personnes que j'accompagne.

Les filles cougar multiplient les constats rien pour autant avoir un but final (mariage), elle achète de l'affection , amour et se refont une jeunesse a flanc les lionceaux comme elles aiment les appeler. Des femmes matures, et fières de l'être, s'exhibent au bras de juvéniles gens pour bien montrer qu'elles-mêmes ne craignent pas la concurrence, qu'elles sont au top de leur séduction, conseils et surtout qu'elles ne font pas à elles âge.Le Phénomène Des Femmes Cougar

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *